Édito - Édition 2020

Nous avons décidé, pour cette dernière année, de vous offrir un concert emblématique de ce que furent, pendant 30 ans, les Rencontres Internationales du Thoronet : un concert mêlant, d'une part, des musiques sacrées du 13è siècle, conservées dans un monastère cistercien du nord de l'Espagne (Las Huelgas) et, d'autre part, un répertoire dévotionnel unique compilé dans de somptueux manuscrits de la même époque : les fameuses Cantigas de Santa Maria, chansons qui ont ouvert aux interprètes des voies pour recréer le lien entre les cultures savantes et populaires du Bassin Méditerranéen.
 

Clore ce festival et cette académie auxquels nous étions très attachés entraîne évidemment une part de nostalgie. Néanmoins nous constatons que le parcours accompli a eu son sens et sa nécessité, et que le succès qui ne s'est jamais démenti reste une grande satisfaction.
 

Les nombreux programmes, spécialement conçus ou adaptés à l'exceptionnelle acoustique de l'abbatiale, ont vivifié le travail de l'Ensemble Gilles Binchois pendant des années.

Que l'association des Rencontres, les différentes institutions qui ont suscité puis soutenu activement le festival puis l'académie, la Région, le Conseil Départemental du Var et la Municipalité du Thoronet – et tous ceux, professionnels et bénévoles, qui ont œuvré à la réussite de cette merveilleuse entreprise, soient ici chaleureusement remerciés.

 

Je n'oublierai jamais l'émerveillement du premier contact avec l'acoustique de l'abbaye, il y a trente ans, ni l'immense plaisir, renouvelé année après année, que j'ai eu à y chanter et diriger, ni celui d'y avoir entendu tant de magnifiques concerts qu'il m'a été donné de programmer.

Dominique Vellard

  • Facebook